fbpx

La festa del Redentore ou “Sagra” la fête Sacrée

En 1575, une terrible peste s’abat sur l’Italie et Venise, grand port de commerce, n’est pas épargnée. Vu l’ampleur de l’épidémie, un couvre-feu est alors imposé aux Vénitiens, les malades et les suspects sont mis en quarantaine (ça vous rappelle quelque chose?), et des îles entières (Lazzareti) sont consacrées à l’abri et l’enfermement des malades.

En une seule année, ce sont plus de 43 000 vénitiens qui succombèrent à cette terrible maladie et les moyens mis en place ne suffisaient plus à ralentir la propagation de la maladie.

Alors en septembre 1576, le Doge Alvise Mocenigo invita tous les vénitiens à prier et entendit construire une église sur la Giudecca en l’honneur du Christ Sauveur, du Rédempteur, dans l’espoir qu’il entende cette prière désespérée.

Tel un miracle, il ne fallut attendre que trois mois pour que les vénitiens constatent une régression de l’épidémie jusqu’en juillet 1577 où la peste fut officiellement déclarée éradiquée. 

Quelques jours plus tard, afin de rendre grâce au Rédempteur, le Doge et tout le peuple de Venise traversèrent le canal de la Giudecca en procession sur un pont de barques accolées les unes aux autres.

Depuis, chaque année, lors du troisième week-end de juillet et comme la tradition l’oblige, un ponton est érigé entre les quais de Zattere et l’église du Redentore, sur l’île de la Giudecca, pour permettre aux vénitiens de réaliser cette procession en signe de remerciement au Rédempteur pour la fin de cette tragédie.

De nombreuses festivités sont organisées:

Le pont de bateaux est ouvert entre 18h00 et 19h00 le samedi soir, s’en suivent des célébrations liturgiques puis, à 23h30 a lieu un feu d’artifices d’environ une heure.

Vous cherchez un endroit idéal pour admirer le spectacle ?

Sur l’une de ces barques vénitiennes bien sûr (pour vraiment participer à la vénitienne) mais encore faut il connaitre un vénitien qui s’y rende encore. Beaucoup ne sont plus là du fait du dépeuplement de la ville.

Mais on peut également avoir une super vue sur la Riva degli Schiavoni, à Zattere ou encore à la Punta della dogana. (Les locaux ou les personnes possédant un bateau décorent celui-ci puis vont se placer dans le bassin de Saint Marco en fin d’après-midi et commencent souvent à festoyer en attendant le début du feu d’artifices)

Quelle est longue l’attente mais quelle est douce également dans une ambiance de fête et de festin.

Et dès que l’on entend le premier pétard éclater, toutes les voix se taisent, chacun est attentif a car c’est certainement l’un des plus beaux spectacles pyrotechniques que nous avons eu l’occasion de voir.

 

Une fois ce dernier terminé, la foule se dirige alors vers Lido où de nombreuses fêtes sur les plages laissent la place aux fêtards émoustillés.On danse, on chante ….jusqu’au lever du jour.

Les familles repues et satisfaites rentrent quant à elles en barque mais attention aux embouteillages sur l’eau. Il faut veiller à ce que les bateaux soient bien éclairés car sinon risque de carambolage nocturne.

Cette fête est l’une des plus festivals importantes de Venise et l’un des rares durant lesquels on peut admirer un spectacle de feux d’artifices quand on connait l’aversion de Venise voire sa terreur ancestrale du feu.

Et depuis des centaines d’années, chaque Dimanche le pont votif permet aux fidèles de franchir le Vanal de la Giudecca pour rejoindre la Basilique del Redentore.

Le saviez vous ?

La tenue portée par les médecins durant l’épidémie de la peste est emblématique: des masques à bec, des gants en cuir et de longs manteaux.

Mais pourquoi s’habillaient-ils ainsi?

En fait à cette époque, les mécanismes de transmission des germes de la peste étaient encore inconnus et les médecins se protégeaient donc le plus possible. Ils pensaient que la maladie pouvaient aussi se transmettre par l’air et ainsi, les médecins remplissaient leurs masques (avec un long bec justement à cet effet) de thériaque (contrepoison de plus de 55 herbes médicinales entre autres et hérité de la Rome antique). Il a malheureusement été prouvé plus tard que ces tenues n’avaient pas d’effet de protection ou de guérison face à la peste.]

Related Post

22 juillet 2022

Venise victime du syndrome de Paris ?

Venise victime du syndrome de Paris ? [views.count] À

2 mars 2022

Cao de Ano veneziano

Bon cao de ano venessia ! Bonne année Venise

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.