01 Quand la Basilique Saint Marc fut recouverte

La Basilique Saint Marc, loin pourtant des velléités de Christo et de sa descendance, connut elle aussi une période où nous n’aurions pu l’admirer aussi aisément car elle fut quasi recouverte ainsi que les colonnes qui la portaient. 

Les chevaux trônant sur la basilique furent descendus et cachés au palazzo Venezia de Rome.

Bienheureuse cette décision, car Venise fut l’objet de plus de 42 raids qui larguèrent plus de 100 bombes, qui si elles épargnèrent la Basilique firent exploser le toit de l’église dei Scalzi, située trop près de la gare, objectif stratégique, détruisant ainsi un magnifique chef d’oeuvre de Tiepolo.

Aussi ne pourrait-on dans la volonté de recouvrir l’Arc de Triomphe, symbole de la nation française, l’expression d’un souhait de la protéger à l’orée du monde de demain, prémice du changement de la nouvelle ère dans laquelle nous entrons en tâtonnant; un monde technologiquement nouveau mais aussi chargé de son lot de menaces inconnues.

Qui sait ? Il y eut tant de tentatives visant à expliquer l’oeuvre de Cristo. L’ hypothèse que nous faisons en est une parmi d’autres… Qu’en pensez vous ?

Photo Exposition “Venezia si difende”  Musei Civici di Venezia 

Casa dei Tre Ocie

02 Quel lien secret unit Venise à la Bretagne ?

À l’occasion d’un échange au sein du groupe des Z’Ailés, l’accent fut mis sur l’affection particulière de certains bretons ou amateurs de la Bretagne pour Venise. Nous n’étions pas les premiers à nous poser cette question.

Chateaubriand lui même l’écrivit dans Velléda :
« Je cherchais, en me réveillant pourquoi j’aimais tant Venise, quand tout à coup je me suis souvenu que j’étais en Bretagne : la voix du sang parlait en moi.

N’y avait-il pas au temps de César, en Armorique, un pays des Vénètes, civitas Venetum, civitas Venetica ? Strabon n’a-t-il pas dit qu’on disait que les Vénètes étaient descendants des Vénètes gaulois ?

On a soutenu que les pêcheurs du Morbihan étaient une colonie des pescatori de Pellestrina : Venise serait la mère et non la fille de Vannes. On peut arranger cela en supposant (ce qui d’ailleurs est très probable) que Vannes et Venise se sont accouchées mutuellement l’une de l’autre.

Je regarde donc les Vénitiens comme des Bretons ; les gondoliers et moi nous sommes cousins et sortis de la corne de la Gaule, cornu Galliae.” continue Chateaubriand.

Est-ce donc l’origine même du peuple vénète, l’un des peuples du nord-ouest de la Gaule dont la présence est décelée un siècle avant JC et que l’on retrouve en Bretagne et en Vénétie ?
`Veneti ne serait rien d’autre que le nom de ce peuple de celtes basé sur la racine celtique *veni- signifiant ‘lignée‘, ‘race’, ‘clan‘, ‘famille’ faisant ainsi des Vénètes ceux qui appartiennent au clan ?

Est-ce leur passé d’empereurs des mers déchus par leur similaire absence de vision sur les nouvelles routes maritimes qui s’ouvraient ?

En effet Venise perdit le statut de domination du commerce maritime marchand lorqu’ elle négligea l’océan Atlantique, trop concentrée sur la mer Méditerranée.  

La Bretagne de façon similaire misant tout sur le Portugal, en oubliant les voies maritimes de la Mer Baltique laissa les marchands hollandais gagner du terrain.

Quelle qu’en soit la raison véritable, force est de constater que Venise et la Bretagne sont unies par un lien décrit profond comme le décrit l’écrivain Roberto Ferruci dans son livre “Venise est Lagune“, un proximité chantée par Tino Rossi avec Venise et Bretagne, un lien réhabilité par François Pinault originaire de Rennes, qui en 2009 après 14 mois de travaux, ouvrit à nouveau au grand public La Punte della Dogana créant ainsi neuf nefs dédiées à l’art contemporain.

Saisissons l’occasion de cette réflexion pour suivre nos pas dans cette visite virtuelle de la Punte della Dogana qui va vous enchanter.

https://artsandculture.google.com/story/discover-punta-della-dogana/UQJCmWfLVD0-I

Conception Palazzo Grassi- Punta della Dogana

Remerciements à Toussaint Poggionovo, Ludovic Cardon, Lounès Abbas avec qui nous eûmes cet échange au sein du groupe Venise et les Z’Ailé.

03 Créer en s'inspirant du passé

En s’inspirant des techniques de camouflage utilisées par les navires de la première guerre mondiale, l’artiste Tobias Rehberger a lui aussi tracé un lien entre le passé et le futur en créant avec la cafétéria dei Giardini en 2009 au sein du pavillon central de la biennale, une oeuvre très originale.

L’idée principale était de faire sauter toutes les barrières visuelles en bouleversant le regard, en premier lieu désorienté par une avalanche de couleurs et de formes. 

Posant clairement le décor de l’émotion en l’accompagnant de l’épithète « Was du liebst, bringt dich auch zum Weinen » ” “Ce que tu aimes t’apporteras aussi des larmes“, l’oeuvre dépassa son objectif premier d’installation éphémère à la Biennale et fut pérennisée par le lion d’or qui lui fut remis.

On reconnait dans cette oeuvre l’influence de Daniel Buren mais aussi un véritable tournant dans le rapport entre l’art, l’architecture et le temps puisque les espaces d’art sont voués à s’intégrer dans l’univers contemporain afin de s’octroyer une dose d’éternité.

Faire en sorte de transformer l’espace en un lieu dynamique et interactif entre les personnes et leur différences de vue.

 De par la destructuration de lignes géométriques ” deux amis peuvent s’asseoir dans cette cafétéria et regarder dans deux directions différentes, en suivant des lignes géométriques absolument opposées.” souligne son concepteur.

L’atmosphère ressentie dans cette cafétéria psychédélique a bien atteint son but.

Montrer la proximité qui existe entre l’espace physique et l’espace mental qu’il ouvre défiant les frontières, les matières et le temps. 

Alors dès l’ouverture de la prochaine biennale d’architecture du 23 Avril au 27 Novembre 2022, glissez un oeil puis un pas dans cette cafétéria pour gagner le comptoir et de votre plus belle voix demander :

“Buongiorno Signor, mi piacerebbe tanto un cappuccino caldo, per piacere ?” (Bonjour Monsieur, j’aimerais beaucoup un cappuccino s’il vous plait ?

04 La conférence du mois:

In aquis fundata, fondée sur l’eau, exprime bien la fantastique originalité qui distingue aujourd’hui Venise de toutes les autres villes du monde et qui en a fait un miracle de la création humaine.

Et c’est précisément cet angle qu’Andrea de Fusco, jeune réalisateur franco-italien, a choisi pour nous raconter Venise et plus particulièrement Venise et sa Lagune.

A travers les portraits d’un pêcheur, d’une championne de voga, d’une famille de poissonniers, d’un scaphandrier chargé de consolider les dessous de la cité et enfin d’un charpentier, nous découvrons une Venise authentique qui se pose bien des questions sur son futur mais qui n’en a pas pour autant oublié son lien intrinsèque avec l’eau 

Si vous faites partie du programme Devenez Z’Ailé, vous avez la possibilité de regarder le replay de cette conférence sur notre plateforme quand cela vous chante.

Noël avec les Ailes

Bientôt Noël,

Accroche au sapin un cadeau original avec dorure metallisée !

Verso

Voyager à Venise est une perspective que vous ou votre entourage envisage à court ou moyen terme ?

Mais, pour ce voyage exceptionnel tout doit être mis en œuvre pour le vivre pleinement, idéalement et surtout différemment du tourisme classique.

Les Ailes de Venise sont un média numérique initiateur d’un tourisme durable et participatif qui permet à travers un programme d’un an de conférences mensuelles, de formation à l’italien de voyage, de soutien et de rencontres avec des associations vénitiennes,  d’applications géolocalisables et utilisables sur place,  de préparer ou de prolonger le plaisir de votre séjour à Venise au sein d’une communauté de grands amateurs de la ville.

Alors faites donc plaisir à vos proches avec ce cadeau original, Nous vous enverrons une carte 18,2*11,7 cm avec dorure pour un esprit de fête, qui permettra d’offrir 12 mois de découverte de la ville et de ses habitants, de la langue italienne et des trésors cachés. 

Après avoir adhéré au programme, si vous souhaitez offrir cette adhésion à un proche, il suffira simplement d’ envoyer son adresse postale et son adresse e-mail à news@lesailesdevenise.com.  Nous ferons le changement.

Un cadeau, qui à chaque clic rappellera vos proches à votre souvenir! 

Devenez Z’Ailé 

Vivons ensemble Venise pendant un an

Être un voyageur différent, proche de Venise et de ses habitants.