fbpx

Drapeau italien

Quel est l'origine du drapeau italien ?

L’Italie est l’un de ces pays qui, lorsque l’on ferme les yeux, laisse place à un ensemble d’images, qui ont pour point commun d’être toutes tintées des mêmes couleurs : le vert, blanc, rouge.

Le drapeau tricolore italien est devenu à l’international symbole d’élégance, d’émotion, les couleurs des vacances, des bons moments, du partage. Les trois bannières italiennes sont à présent une marque, une icône.

À l’origine de cette association de couleurs, il y a une histoire, des symboliques, et en somme, le signe d’une unité.

Le drapeau italien, une symbolique inscrite dans l’histoire longue

Retour en 1796.

Napoléon est nommé général en chef de l’Armée d’Italie. Après la défaite de Milan, et pour la première fois, le tricolore italien apparait, utilisé par la légion Lombarde (et inspiré des Jacobins français), adopté ensuite par la République Cisalpine en 1797.

Le système des anciens Etats absolutistes fut bousculé, et l’Italie se trouva morcelée en ce qu’on pourrait appeler des Républiques jacobines, parmi lesquelles cette république Cisalpine.

Revêtant le titre de « République italienne » dès 1802, elle devient Royaume d’Italie en 1805, avec un Napoléon souverain jusqu’en 1814.

Le choix de ces couleurs laisse place à la discussion.

Certains spécialistes s’accordent pour dire que le blanc et le rouge incarnent Bologne et Castell’Alfero, et que le vert est la couleur de l’espoir pour l’indépendance de Bologne.

D’autres, plus poétiques, trouvent les comparaisons suivantes : le vert représentant la speranza (l’espoir) , le blanc la fede (la foi) et le rouge la carità (la charité).

 

Le drapeau italien : Quel est le symbole de l'Italie ?

Ce qui est indéniable, c’est qu’à ses débuts, le drapeau incarne un signe dynastique et militaire.

Progressivement, le drapeau symbolisera une idée plus large : celle du peuple, celle de la République (le tricolore étant typiquement le drapeau républicain), l’unité, le symbole d’une nation toute entière.

Disons cependant que les choix stylistiques se succédèrent.

D’abord, les 3 bandes se présentaient horizontalement :

  • le rouge tout en haut,
  • le blanc au milieu,
  • le vert en fin de file.

Puis, remixe, et s’approchant de sa forme actuelle, le vert-blanc-rouge verra ses bandes mises à la verticale,

  • avec en son centre un bouclier doté d’une croix et d’une couronne,

ayant été ajoutés au milieu de ces trois bandes en 1861, lorsque l’Italie est devenue une monarchie sous le contrôle de la Maison royale de Savoie.

Il faudra attendre 1946 avant que les armes royales ne soient retirées du drapeau, et 1948 pour que, au moment où la Constitution de l’Italie est proclamée,

le drapeau tricolore d’aujourd’hui,

  • avec à gauche un « vert fougère »,
  • en son centre un « blanc éclatant »,
  • et à sa droite du cramoisi, soit officiellement adopté.

Le drapeau italien, symbole d’unité en Italie.

Si certaines villes ou régions brandissent encore avec fierté leurs propres drapeaux (comme le Lion Ailé à Venise), toutes les ambassades et consulats italiens sont dotés du tricolore républicain.

 

Pourquoi le drapeau de l'Italie est il vert blanc et rouge ?

Choisir son drapeau c’est choisir son camp.

 

Les italiens ont fait le choix d’un camp unique : celui de l’Italie unifiée.

Une unification autour de valeurs communes, comme la liberté, le respect de l’autre et le travail.

Les italiens s’identifient aujourd’hui à ces trois couleurs, incarnant à la fois leur mode de vie, leur culture, leur histoire.

Ce tricolore est l’emblème d’une République ayant su se maintenir prolifique toutes ces années, l’expression d’une évolution allant toujours vers l’avant. Paul Claudel disait qu’ « Il n’y a que deux choses à faire avec un drapeau : ou le brandir à bout de bras, ou le serrer avec passion contre son coeur. ».

Le talent des italiens, c’est de faire les deux avec émotion.

Maurice Massimiliano Mességué

Post a Comment