fbpx
views_count

Comment le voyageur peut-il pratiquer un tourisme durable à Venise?

Je me suis souvent demandée comment on pouvait imaginer le voyageur de demain à Venise pour un tourisme plus vertueux, plus durable. Cette journée avec les jeunes vénitiens de Venice Calls restera marquée dans ma mémoire.

Participer aux actions des résidents locaux

9h30: Campo dei Gesuiti.

 L’équipe se retrouve composée de tous les volontaires de la journée, environ 20-25 personnes et quelques membres de l’association vénitienne “Venice Calls”.

Les gens commencent à échanger sur tout et sur rien, certains se connaissent déjà, sont venus ensemble ou, comme moi, découvrent pour la première fois.

Puis au bout de quelques minutes, Sebastiano et Stefano (à la tête de Venice Calls) arrivent. Nous participons tous à l’installation de deux tonnelles, des tables et des poubelles qui nous permettrons par la suite de trier les déchets récoltés.

S'intégrer

Sebastiano et Stefano distribuent des feuilles de participation et d’autorisation qu’il nous faut signer. Enfin, ils expliquent comment va se passer la matinée de ramassage de déchets et donnent à chacun une paire de gants et des sacs pour collecter les déchets.

Nous nous rendons ensuite tous au point de collecte en bateau. C’était la première fois que je naviguais dans le bateau de quelqu’un dans les rues de Venise et j’ai adoré cette expérience!

On arrive ainsi au point de collecte qui est un petit bout de sable à côté de l’arrêt de vaporetto “San Alvise”. C’est endroit très facilement visible depuis le vaporetto quand vous parcourez la côte au nord de Venise et j’avais déjà remarqué tous les déchets présents sur ce bout de sable. J’ai donc été ravie d’apprendre que notre action allait être là-bas.

Ensemble récolter les déchets plastiques

Ensuite commence donc la chasse aux déchets. Il faut avoir un œil partout, regarder tout autour de soi, tout en se déplaçant.

Ce n’est pas tâche facile, comme distinguer un plastique transparent dans des herbes hautes. L’avantage c’est que nous sommes plusieurs paires d’yeux l’efficacité n’en est que meilleure. Durant deux heures, nous parcourons ce petit bout de sable rempli de déchets, s’arrêtant très régulièrement pour ramasser un emballage, un mégot, une bouteille d’eau (beaucoup de bouteilles en plastique), une canette, des câbles, des morceaux d’éponges, de polystyrène etc.

J’ai été stupéfaite, complètement choquée par la quantité de déchets que l’on a trouvé et par ce ramassage sans fin.

Pas ennuyée par la tâche mais par l’action de jeter dans la nature, le manque de civisme et surtout le naturel et le banal de cet acte chez certain. A l’endroit de la collecte, ce sont les déchets présents dans la lagune qui viennent se jeter et se loger à côté des nids de canards ou d’autres oiseaux. C’est sidérant de voir une cane couver ses œufs à côté d’une telle quantité de plastique et autres objets dangereux.

Il a fallu ensuite prendre le chemin du retour en chargeant les bateaux de la collecte du jour et bien entendu, les bateaux sont arrivés remplis de sacs pleins à craquer.

L'heure du tri

Après notre retour au Campo, et après une petite pause bien méritée viens l’étape du tri. Toujours dans la bonne humeur, chaque sac est vidé sur les tables et l’on re-découvre alors tous ces déchets précédemment ramassés.

Chaque objet est minutieusement prélevé et déposé dans la poubelle correspondante. Ainsi, tous les déchets sont rangés par type et correctement jetés par la suite.

Il est facile de ne pas voir lorsque l’on ne regarde pas, mais baissez la tête, cherchez le plastique, vous verrez la quantité astronomique qui se trouve juste à vos pieds.

Cette expérience m’a beaucoup sensibilisée à cette cause et à la facilité de participer à ces journées de clean up.

C’est avec plaisir que j’y retournerai la prochaine fois et les fois d’après aussi.

Ensemble pour un environnement vénitien durable

Ce qui m’a plus plu dans l’expérience c’est que tout le monde peut participer à ces collectes de déchets. Il suffit de se renseigner sur les réseaux sociaux, dans les mairies, des associations et contacter les organismes qui organisent ce type de projets (ils sont de plus en plus nombreux).

Si au cours de l’un de vos voyages, vous souhaitez participer à Venise et ses alentours à ce type d’opération, faire partie de cette équipe motivée, investie et toujours souriante, abonnez-vous à @Venicecalls sur Instagram (italien).

Un nouveau tourisme vers un voyageur plus vertueux ?

Si vous souhaitez suivre notre action solidaire auprès des diverses associations vénitiennes vous trouverez tout sur notre site lesailesdevenise.com ou sur Instagram @lesailesdevenise (en français).

Si vous souhaitez vous impliquer encore d’avantage alors jetez un oeil à notre programme du voyageur nouveau “Devenir Z’Ailé” et dites nous ce que vous en pensez.

En tant que jeune femme qui vivra les prochaines années dans ce monde, je me dis que ce serait tellement plus simple si on respectait ce principe qui me semble pourtant d’une telle évidence…

Avant de ramasser, arrêtons de jeter. Faisons attention à notre planète. Prenons soin de notre planète.

Ludivine Bienvenu

Related Post

taxe entree venise 2023 tourisme durable
3 juillet 2022

Venise met en place une taxe d’entrée sur le tourisme journalier

Venise met en place une taxe d’entrée dès 2023

9 juin 2021

2000 cris contre un paquebot ! No Grandi Navi à Venise

2000 cris contre un paquebot ! 17, 93 000,

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.